Category: Ne manquez pas

4 nouvelles représentations de SOURIYA

Chers amis,
Nous sommes ravis de vous annoncer de nouvelles représentations de la pièce  SOURIYA
de Maria Oudaïmah,      avec Zoé Besmond de Senneville au théâtre Le Proscenium

Souriya avril

Les 7, 8, 9 et 10 avril à 19h15 et le 12 avril à 15h

2 passage du Bureau  75011 Paris

Métro Alexandre Dumas (ligne 2)

Les soirées du 7 et 8, ChamS présentera rapidement ses actions de soutien en Syrie et tiendra un stand

Au plaisir de vous y retrouver,

L’équipe de ChamS

Marche pour la Révolution Syrienne

Chams se jointà l’appel à marcher le Samedi 14 mars 2015    pour le quatrième anniversaire de la révolution syrienne

Départ à 15h place de la République  –  Arrivée à l’hôtel de ville

2015_03_14-marche anniversaire

 

La voix de Fadwa Suleiman

Nous vous invitons chaleureusement à aller écouter une voix différente,

celle de Fadwa Suleiman

Panthéon Sorbonne Monde Arabe & la Revue Regain sont heureux de vous inviter à leur prochaine conférence

ART & RÉVOLUTION
L’Art contre les armes en Syrie !

le jeudi 5 février 2015

à 18h45 Amphi 2B du centre Panthéon

12 place du Panthéon, 75005 Paris

Attention nombre de places limité et inscription obligatoire à inscription.psma@gmail.com

Fadwa Suleiman, actrice et poétesse syrienne, figure proue de la révolution, réfugiée en France, racontera les débuts de la révolte et son expérience personnelle sur le terrain.

Le peuple de Syrie ne s’engagea pas l’arme à la main contre Assad aux premiers jours de la contestation, mais le verbe haut. Assad préféra la guerre et le sang, affronter ses ennemis dans le silence des balles. Là seulement, il avait encore une chance de se maintenir au pouvoir.
Fadwa Suleiman, symbole de la révolte syrienne nous exposera alors les différents moyens que son peuple a trouvé pour se rebeller: la peinture, la poésie, le chant ….

Plus d’infos sur Fadwa Suleiman dans cet article de Libération:

http://www.liberation.fr/monde/2011/12/24/fadwa-suleiman-pasionaria-de-homs_784020https://www.facebook.com/pantheonsorbonne.mondearabe, https://www.facebook.com/revueregain

France-Culture : Atelier de la Création

Chers amis,

Demain soir Jeudi 15 janvier à 23h sur France Culture, dans le cadre de l’émission « l’Atelier de la Création », nous vous invitons chaleureusement à écouter deux témoignages de Syrie, que vous pourrez bien sûr retrouver sur le site suivant

http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-de-la-creation-je-vous-parle-de-la-syrie-2015-01-15

Je vous parle de la Syrie

15.01.2015 – 23:00

Avec Naïla Mansour et Joumana Maarouf (pseudonymes)

Un atelier de Charlotte Rouault

Réalisation Marie-Laure Ciboulet

Traduction Nathalie Bontemps

Musique Benoit Bories

Mixage Valérie Lavallart

Extraits de Lettres de Syrie, Joumana Maarouf, éditions Buchet-Chastel 2014, lus par Pauline Ziadé

Merci à Canaan (du groupe de musique Soutour), Marianne, Saba et Nagham

 Depuis près de quatre ans, tout le monde me demande ce que je pense de ce qui se passe en Syrie. Parce que j’y séjourne régulièrement depuis toujours, je suis censée comprendre. Mais peut-être plus que n’importe qui, je me sens désemparée face au déferlement d’articles, d’analyses, de points de vue et de théories sur un pays que je croyais être un peu mien et que je n’arrive pourtant plus à reconnaître. J’essaie d’oublier mon impuissance en coupant les ponts, en fermant les yeux. Mais un jour, n’y tenant plus, je me plonge dans la lecture de témoignages de Syriennes qui racontent le quotidien de la guerre, le leur, celui de leurs collègues et de leurs amis de toutes confessions. Elles racontent aussi la révolution, dans laquelle elles croient et elles sont engagées, leurs espoirs, leurs désillusions. Avec leurs mots, leurs anecdotes, leurs récits à échelle humaine, elles ne prétendent pas apporter de réponses à la complexité du conflit mais l’interrogent tout en recherchant l’humanité qui survit dans les interstices de la guerre. Elles nous tendent un miroir qui nous permet de prendre conscience que leurs questionnements, leurs dilemmes et leurs aspirations ne sont finalement pas si éloignés des nôtres. Si le témoignage sauve celui qui écrit en lui permettant de se réapproprier une réalité qui se désagrège, il sauve aussi celui qui les lit de la schématisation, la distanciation et le cynisme.

Charlotte Rouault

Merci à l’Atelier de la Création, Irène Omelianenko, Inès de Bruyn, Alice Ramond, Aurélie Charon

Bonne écoute !

Noël de sang pour la Syrie

Chers amis,

Nous nous joignons au rendez-vous donné samedi 20 décembre contre l’indifférence et l’impunité des crimes du régime syrien.

34 organisations vous donnent rendez-vous samedi 20 décembre 2014 -15 h

Place Edmond Michelet –  Devant  Beaubourg Paris 4°.

Noël

Quelle tristesse d’en être au quatrième Noël de sang en Syrie!

 Nous rendrons un hommage aux milliers d’enfants martyrs depuis mars 2011 , mais aussi nous serons  solidaires des millions d’enfants qui aujourd’hui souffrent en Syrie et dans les camps de réfugiés.

Battons- nous pour préserver leur avenir.

Cordialement.

Michel Morziere

 

Théâtre : SOURIYA, de Maria Oudaïmah

Chers amis,
Nous vous invitons chaleureusement à aller voir la pièce

SOURIYA

de Maria Oudaïmah
Avec Zoé Besmond de Senneville

Souriya novembre

 14 novembre à 20h30 à la Maison d’Europe et d’Orient
3 passage Hennel, Paris 12 ème
métro gare de Lyon ou Reuilly Diderot
http://www.sildav.org/component/allevents/display/event/default/412
30 novembre à 16h au Théâtre Berthelot
6 rue Marcellin Berthelot, Montreuil
métro Croix de Chavaux
http://www.montreuil.fr/outils/tout-lagenda/agenda/article/les-dimanches-a-berthelot-souriya/retour/410/
4 et 5 décembre à 20h au Centre d’Animation des Halles
6-8 place carrée, porte Saint Eustache
Métro / RER Les Halles
Une partie des recettes sera reversée à ChamS, et nous serons présents aux représentations pour présenter nos activités
 Une jeune-femme franco-syrienne désire découvrir ses origines : elle part en Syrie. Les deux premières années se chargent de lui proposer des réponses à ses questions, également émergent d’autres questions. Entre temps la guerre s’installe. Elle se laisse prendre par le torrent de ses aventures où se mêlent différentes thématiques : la religion, les aventures amoureuses, la recherche identitaire, la politique, et surtout le manque de son père qui est absent du pays pour un exil en France sans fin. La comédienne retrace les étapes d’une vie tourmentée où l’euphorie de la découverte du départ laisse place petit à petit à la douleur des réalités d’Orient.