Previous Next

Appel de fonds de mars 2014

Grâce à votre solidarité, un envoi a été acheminé à Damas pour le mois de février.
Des aides financières ont été apportées à 37 familles de déplacés (venus de toute la Syrie ainsi que des banlieues damascènes bombardées), et/ou de personnes détenues ou décédées.
Les paiements des loyers de 6 familles réfugiées à Damas et à Souweïda (sud du pays) ont été assurés.
Six personnes ont pu être soignées ou fournies en médicaments, et un jeune homme a pu être opéré dans un quartier assiégé.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Appel de fonds de janvier 2014

La somme de décembre a servi en grande majorité à verser des aides financières et/ou à participer au loyer de 44 familles déplacées dans la banlieue de Damas. Ces familles sont issues des banlieues bombardées, mais aussi d’Alep, Deir Ezzor et Homs. 4 aides financières ont été acheminées dans le sud du pays.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Appel de fonds de décembre 2013

Nous lançons une nouvelle collecte en vue d’envoyer une somme à Damas au mois de janvier.
Grâce à votre solidarité, nous avons fait parvenir une somme à nos partenaires pour le mois de novembre. Cette somme a servi à verser des aides financières ou à payer des loyers à 57 familles : environ 20 familles déplacées, et 37 familles de détenus et /ou ayant des membres décédés (4 cas de mort sous la torture).
L’immense majorité des bénéficiaires se trouvent à Damas et dans sa banlieue. Cependant, nos partenaires ont fait parvenir 5 aides financières dans d’autres régions, notamment le sud de la Syrie.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Appel de fonds d’octobre 2013

Nous lançons une nouvelle collecte en vue d’envoyer une somme à Damas au mois de novembre.
La somme du mois de septembre a servi à verser des aides financières ou à payer des loyers à 93 familles déplacées et /ou dont certains membres sont détenus ou décédés, ainsi que 11 personnes travaillant dans le domaine des secours (médicaux et alimentaires), de l’information, du lien social et de l’enseignement bénévole.
L’immense majorité des bénéficiaires de ces aides se trouvent à Damas et dans sa banlieue. Cependant, nos partenaires ont pu, au mois de septembre, faire parvenir 8 aides financières dans d’autres régions, notamment à Homs.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Appel de fonds de septembre 2013

Un envoi a été effectué au mois d’août.
Sa quasi-totalité a servi à verser des aides financières ou payer des loyers à vingt-cinq familles déplacées et /ou dont certains membres sont détenus ou décédés, ainsi que neuf militants travaillant dans le domaine des secours et de l’information
Quatre familles fuyant la Ghouta après l’attaque à l’arme chimique ont pu recevoir une aide modeste : achat de lits et de vêtements (car les leurs étaient imprégnés par le gaz).
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Appel de fonds de juillet 2013

Grâce à vous, une somme a été acheminée à Damas au mois de juin.
Elle a servi à verser des aides financières à vingt-trois familles résidant dans la banlieue de Damas, et à neuf militants pacifistes.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.

Le soutien à la résistance pacifique en Syrie : ChamS Collectif Syrie

Article de Mediapart sur la création de notre association.

Appel de fonds de juin 2013

Grâce à vous, une somme est parvenue à Damas au mois de mai. Elle a été utilisée comme suit :
8 activistes du mouvement civil  ont touché des aides financières, ainsi que 21 familles déplacées, ou laissées sans ressources par le décès ou l’arrestation d’un proche.
Pour connaître le détail des sommes envoyées, contactez-nous à collectif.chams@gmail.com, vous recevrez directement la newsletter.