Pour Alep tous solidaires

Chers amis,
Le 15 décembre,  un petit rassemblement s’est tenu à Saint Denis, en solidarité avec le peuple syrien et les habitants d’Alep-est en particulier.
Tous nos remerciements aux personnes qui l’ont proposé, et à celles qui sont venues, ainsi que les associations et organisations auxquelles elles appartiennent.
Pour info, voici la prise de parole de ChamS.
Ci-dessous la nouvelle pétition d’Avaaz.

————————–

Chères amies, chers amis,

À Alep, le massacre aurait commencé.

Selon des informations, les milices vont de maison en maison, exécutant les civils, femmes et enfants, et un convoi d’évacuation vient d’être attaqué. Des dizaines de milliers de personnes sont abandonnées, appelant à l’aide.

Nos gouvernements ont tous échoué à empêcher cette guerre. Exhortons-les à s’unir pour demander à la Russie, l’Iran et la Syrie d’autoriser l’ONU et la Croix-Rouge à évacuer les derniers civils d’Alep. Si ces trois gouvernements reçoivent cette requête de la part non seulement des États-Unis et de l’Europe, mais de tous les gouvernements du monde, cela PEUT les faire réfléchir:

Signez maintenant

La Russie et l’Iran ignorent régulièrement les appels des États-Unis et de l’Europe occidentale. Mais Avaaz est un véritable mouvement mondial. Si cette fois, les appels proviennent réellement de CHAQUE partenaire commercial, allié et ami de ces pays – du Brésil à l’Afrique du Sud, de l’Inde à la Pologne, cela VA changer leurs plans.

Pour les civils d’Alep, le temps est compté. Faisons pression sur nos gouvernements pour qu’ils décrochent leur téléphone et appellent la Russie et l’Iran. Nous avons échoué à soutenir le peuple de Syrie depuis trop longtemps, ne laissons pas tomber les derniers citoyens d’Alep:

Signez maintenant

Avaaz s’est tenue au côté du peuple syrien à travers des dizaines et des dizaines de campagnes. La situation est critique. Ne les abandonnons pas maintenant.

Avec espoir,

L’équipe d’Avaaz

PS – La situation sur le terrain évolue rapidement. Voici des reportages qui fournissent des indices clairs que les opérations d’évacuation sont menacées et que le massacre a commencé:

A Alep-Est, les civils pris en otage (La Croix)
http://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/A-Alep-Est-civils-pris-otage-2016-12-14-1200810545

Syrie: Alep reprise par le régime, des civils massacrés (Les Inrocks)
http://www.lesinrocks.com/2016/12/13/actualite/syrie-alep-reprise-regime-civils-massacres-11888114/

Alep 2011-2016: requiem pour une ville (L’Orient Le Jour)
http://www.lorientlejour.com/article/1024112/alep-2011-2016-requiem-pour-une-ville.html

Alep ou « l’honneur perdu » de l’Occident (Le Monde)
www.lemonde.fr/idees/article/2016/12/13/alep-ou-l-honneur-perdu-de-l-occident_5048228_3232.html
————————–

 

Chers amis

Vous trouverez dans ce message deux pétitions, celle d’Avaaz et celle du docteur Hamza al-Khatib (change.org) qui permettent d’écrire au président et au ministre des Affaires Etrangères pour leur demander d’agir de toute urgence pour empêcher le massacre de grande ampleur déjà débuté à Alep Est.

En fin de message, l’annonce d’un rassemblement demain soir à 18h

Place Stravinski, rue Brisemiche 74004 Paris

(A côté de Pompidou)

Des petits rassemblements, parfois spontanés, se sont organisés aujourd’hui dans plusieurs villes de France.

Bien à vous,

L’équipe de ChamS

2016-12-13 18:22 GMT+01:00 Alice Jay – Avaaz <avaaz@avaaz.org>:

 

<

100 000 civils sont en train de fuir les quartiers est d’Alep, mais risquent d’être abattus sommairement par l’armée et les milices. L’ONU a un plan pour les mettre en sécurité à 4km à peine, mais elle a besoin du soutien des dirigeants du monde entier. Ecrivez à François Hollande maintenant pour lui dire que les citoyens français veulent que leur gouvernement agisse pour sauver des vies.

Chères amies, chers amis en France,

“Je n’ai jamais eu aussi peur que maintenant. La nuit dernière, les affrontements et les bombardements n’ont pas cessé. 100 000 personnes vont mourir… Je ne sais pas ce que nous pouvons faire pour que le monde nous aide… Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de l’armée, ils m’arrêteront à leur arrivée.”

Voici le message qu’un membre de l’équipe d’Avaaz a reçu d’un ami d’Alep ce matin.

L’ONU rapporte des “exécutions sommaires” et en ce moment même, 100 000 personnes se pressent de sortir de la ville. L’ONU a un plan pour les évacuer en bus et les mettre en sécurité à 4 kilomètres à peine. Mais avant qu’ils puissent se déplacer, les bombardements doivent cesser.

Ce matin, une délégation de parlementaires français s’est rendue à la frontière syrienne. Ils ont rencontré le responsable de l’action humanitaire pour l’ONU à Gazientep et ont essayé de franchir la frontière. On ne les a pas autorisé à entrer en Syrie, mais ils appellent maintenant à l’envoi d’une force de maintien de la paix à Alep. Ils ont témoigné “La logistique médicale et les transport sont prêts. L’ONU n’attend plus qu’un feu vert pour le démarrage de l’opération.”

Aujourd’hui, François Hollande peut:

Exiger un cesser-le-feu de l’aviation russe et syrienne et les avertir qu’ils seront tenus responsables des massacres de civils;
Donner le feu vert pour l’envoi des forces de maintien de la paix afin escorter les civils à l’extérieur;
Envoyer des diplomates à la frontière pour demander l’accès à Alep et accompagner les familles à l’extérieur de la ville;
– Et même utiliser les avions français présents sur place pour offrir une protection aérienne aux civils pendant qu’ils quittent Alep.

Pour le moment, nous recevons encore des messages déchirants en provenance d’Alep, mais l’Internet pourrait être coupé dans les prochaines 24 heures et ces familles seront alors encerclées, arrêtées, torturées et peut-être même exécutées par les soldats et les miliciens.

Ecrivez à François Hollande maintenant pour lui dire que les citoyens français veulent que leur gouvernement agisse. Cela ne prend que quelques minutes, et si nous sommes assez nombreux, il se sentira obligé d’agir.

Envoyez-lui un message sur le site de l’Elysée.

Mise à jour sur la pétition

URGENT: Les civils meurent en Syrie, agissez @jeanmarcayrault

Dr. Hamza Al Khatib

Aleppo, Syrie

13 déc. 2016 — Chers signataires,

Je vous écris de la part de mes collègues qui ces derniers mois travaillent dur pour porter secours aux habitants de l’un des endroits de Syrie les plus ravagés par la guerre. Je vous écris alors que la violence à Alep-est a atteint des sommets d’ignominie. Des dizaines de milliers d’habitants sont à présent pris au piège dans un territoire tenu par l’opposition à Alep. Nous sommes horrifiés par la purge lancée par le gouvernement syrien et ses alliés qui détiennent et, selon l’ONU, exécutent sommairement des centaines de civils.

Notre futur est dangereusement incertain. Parce que nous avons vu des civils tombés entre les mains des forces gouvernementales, nous avons peur de ce qui peut arriver.

Vous qui continuez à vous soucier des habitants d’Alep, ma ville, et qui avez valorisé aux yeux de tous le travail des humanitaires restés à Alep à mes côtés, je vous demande encore une fois de nous soutenir. En effet, nous avons plus que jamais besoin de votre voix.

Alors que la situation est critique, je vous demande de contacter votre ministre des Affaires étrangères pour lui demander de mettre un place un plan d’urgence pour protéger les civils d’Alep-est et de faire pression sur le régime syrien et la Russie pour permettre l’évacuation des 100 000 personnes prises au piège à Alep-est.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations dont vous avez besoin. Merci pour votre soutien indéfectible. Montrez-nous encore une fois que vous ne nous oubliez pas.

Hamza al Khatib, médecin à Alep

Email du ministre français des Affaires étrangères :
jean-marc.ayrault@diplomatie.gouv.fr

Adresse postale :
37 Quai d’Orsay, 75007 Paris
01 43 17 53 53

Solidarité avec les victimes à Alep
>
> A l’heure où les forces gouvernementales syriennes sont en train de prendre le contrôle de la quasi-totalité de l’Est de la ville d’Alep, des dizaines de milliers de civils doivent être protégés de toute urgence.
>
> Les événements des dernières 24 heures indiquent que des civils vivant dans ces secteurs seraient victimes d’actes de représailles commis par les forces loyales au gouvernement syrien : détention arbitraire, torture, disparition forcée et exécutions extrajudiciaires. Le Haut-Commissariat de l’ONU (HCDH) aux droits de l’homme dénonce l’exécution d’au moins 82 civils, dont 11 femmes et 13 enfants, par les forces pro-gouvernementales.
>
> « Nous avons été informés que des forces pro-gouvernementales ont pénétré dans des habitations et tué les civils qui s’y trouvaient, y compris les femmes et les enfants », a ditle porte-parole du HCDH, Rupert Colville.
>
> Aujourd’hui, les blessés ne peuvent pas être évacués, et ceux qui essayent de fuir risquent leur vie.

>
> Nous demandons que :
> –        Les parties au conflit autorisent les civils, s’ils le souhaitent, à quitter la ville sans restriction et en toute sécurité, et que leur évacuation soit facilitée.
> –        Un accès humanitaire soit  garanti pour que l’aide dont ont besoin les civils puisse être acheminée.
> –        Les bombardements cessent.
> –        Des observateurs puissent assurer le respect des droits humains et du droit international humanitaire.
>
> Nous vous appelons à venir nombreux pour exprimer votre solidarité avec les civils d’Alep.
>
> Soyons nombreux. Soyons solidaires. Montrons au peuple d’Alep qu’il n’est pas oublié.
> Mercredi 15 décembre à 18h
> Place Stravinsky, Rue Brisemiche, 75004 Paris
> (à côté du centre Pompidou)
>